Pépé Kalle, 24 ans déjà dans l’au-delà !

154

Le chanteur congolais Kabasele Yampanya dit Pépé Kalle, responsable de l’orchestre Empire Bakuba est décédé à Kinshasa, un certain 28 novembre 1998, soit 2 jours avant la commémoration de ses 47 ans d’âge.

Ensemble avec ses deux amis, Matolu Daudet Papy Tex et Dilu Dilumona José, Pépé kalle avait mis en place le trio Kadima au sein de l’orchestre Empire Bakuba.Pépé Kalle se faisait appelé »l’Elephant du Zaïre » et il se faisait accompagné sur scène avec un danseur de courte taille, j’ai cité Emoro Rody. Le danseur Mangenza était également là, ainsi que la danseuse Moseka.Après le décès d’Emoro, Dokolos, Jolie Bébé et Dominique Mabwa sont arrivés dans Empire Bakuba.

Des tubes à succès, Pépé Kalle en avait beaucoup. Des chansons telles que »Atinze », »Dadou », »Nazoki », »Diviser par deux », »Mama leki », »Tika Muana », »Se chale », »Pou Moun paka bouger », »Moyibi », Roger Milla », »Gerant » et tant d’autres ont montré la grandeur de cet artiste qui était le champion d’Afrique et des Caraïbes.

Rappelons que le tout dernier album de Pépé Kalle s’intitulait »cocktail » avec un groupe des jeunes qu’il avait recruté au sein de son orchestre Empire Bakuba, qu’il appelait affectueusement Delta Force.

Ce disque a récolté beaucoup de succès, même après le décès de Pépé Kalle, Kabasele Yampanya Wa Mulanga.L’artiste devait d’ailleurs aller en tournée aux Etats-Unis d’Amérique, avant que le pire arrive.

Pépé Kalle est certe parti, il y a 24 ans, mais sa musique demeure toujours d’actualité jusqu’à ce jour.

Rufus Lukanga